Ludicité

« Il n’y a pas de mal à se faire du bien » dit-on. En effet, pour celà, on ne peut pas trop compter sur les autres. Et c’est cette fonction que remplissent nombre vices qui nous font tellement de mal: le chocolat, la clope, …

Pour arrêter, il faut savoir se récompenser autrement: certains recommandent le shopping. Mais, si on veut économiser un peu, on peut se trouver des activités ludiques bien sympathiques.

Là, je viens de (re)découvrir le « geocaching », petite course au trésor technologique, développée grâce à la démocratisation du GPS. Ce passe-temps allie plusieurs bénéfices pour compenser notre vie trépidante. On y pratique un peu d’activité physique, et cérébrale, on s’aère simultanément les poumons et les idées, et on obtient assez facilement une petite satisfaction enfantine d’avoir atteint un but. Et rien n’empêche d’enchaîner avec un deuxième tableau, plus difficile, puis un troisième et enfin d’organiser soi-même des défis à l’attention d’une communauté grandissante.

Publicités
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :