Plus on est vieux, plus on est …

Il y a des similitudes entre politique et vie amoureuse:

Les couples qui durent sont ceux qui s’acceptent et ne croient plus au prince charmant.

En politique, ce qui marche ce sont les partis qui ne promettent pas de lendemain qui chantent.

Le point commun c’est le « réalisme », autrement dit l’abandon de tout idéal utopique.

Ça ressemble au parcours de tous les 68ards, fondus finalement dans le libéralisme, à toutes les illusions  adolescentes de grandeur ramenées à des réflexes de survie par la recherche d’une simple place. C’est ce qu’on appelle s’embourgeoiser…

Oui, c’est moche! Et je ne sais pas quoi faire de cette idée.

J’ai bien peur des conclusions qu’il faudrait en tirer. On a le choix entre se dire « j’étais un jeune con idéaliste » ou « je suis devenu un vieux con aigri ». On risque, dans ce dernier cas, de devenir un vieux con se croyant capable de retrouver sa connerie idéaliste d’antan! Là on gagnerait sur tous les tableaux.

Cynisme ou jeunisme? En me creusant un peu, je dois bien pouvoir sortir de ce manichéisme pessimiste.

Publicités
  • Trackback are closed
  • Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :